Le café turc

Le plaisir d'un rituel

Il se boit principalement au Moyen Orient. Il se prépare dans le cezve, récipient typique en cuivre et en laiton doté d’un long manche.
Pour le préparer, il faut se procurer du café à mouture très fine.
La tradition prévoit l’utilisation d’un moulin en laiton, de façon à obtenir une poudre impalpable comme le sucre glace.
Il se boit dans des tasses petites et basses, une fois que la poudre s’est complètement déposée.

Comment préparer un café turc :

  • Versez de l'eau dans le cezve (50 ml environ par tasse).
  • Sucrez à votre convenance et mélangez pour dissoudre le sucre.
  • Portez à ébullition, puis retirez le cezve du feu ; ajoutez une petite cuillère de café par personne plus une.
  • Le café doit être porté à ébullition deux fois de suite, en veillant, entre une ébullition et l’autre, à enlever le cezve du feu. L’on peut choisir d’éliminer la mousse ou bien de la garder avant de bien mélanger.
  • Ajoutez une cuillerée d'eau froide avant de servir pour que la poudre de café se dépose au fond du récipient plus rapidement ; versez dans une tasse sans filtrer.

L'aromatisation

Dans de nombreux pays, le café turc est aromatisé aux épices, notamment à la cardamome et à la cannelle. Si vous souhaitez vivre cette expérience gustative, ajoutez des épices finement moulues.