COFFEA ARABICA, L'ORIGINE DE L'EXCELLENCE

L'Arabica

Il existe plusieurs espèces de caféiers ou Coffea, arbustes sempervirents appartenant à la famille botanique des rubiacées. La qualité la plus noble est l'Arabica qui représente 59% de la production mondiale de café. Elle est originaire des régions montagneuses d'Éthiopie. Sensible à la chaleur et à l'humidité, elle pousse entre 900 et 2000-2500 mètres. Plus l'altitude est élevée, meilleures seront les qualités organoleptiques du grain torréfié.

Les fleurs et les fruits de l'arabica

Le Coffea pousse dans des régions tropicales et équatoriales où le climat est tempéré toute l'année. Ce n'est donc pas un changement climatique mais bien le début de la saison des pluies qui déclenche la floraison des fleurs blanches et parfumées.
Les baies atteignent leur maturité au bout de huit à neuf mois : des drupes rouges, brillantes et charnues comme des cerises. Chaque pluie entraîne une nouvelle floraison. Ainsi, sur une même plante on trouve simultanément des fleurs, des fruits verts et des fruits mûrs : la récolte doit donc être effectuée avec soin.

Le grain de café

Le grain de café n'est autre que la graine de la plante qui se trouve à l'intérieur du fruit. La baie est constituée de deux graines entourées d'une membrane, la parche, et d'une couche de pulpe sucrée, le mucilage. Le grain d'Arabica est plutôt plat et allongé avec un sillon central sinueux. Sur le plan génétique, l'Arabica est la seule espèce de Coffea à posséder 44 chromosomes. Du point de vue chimique, sa teneur en caféine varie de 0,9% à 1,7%.

Les caracteristiques dans la tasse

Les Arabicas donnent des cafés espresso particulièrement parfumés, doux, ronds, légèrement acides aux notes souvent chocolatées avec un arrière-goût de caramel.
Sans oublier une agréable pointe d'amertume et une crème couleur noisette claire tirant sur le rouge.