La cafetière moka, une émotion retrouvée

Simple à utiliser, la cafetière moka produit un café corsé, riche en arômes. La cafetière en forme de sablier est la plus célèbre mais il existe plusieurs modèles de formes et de styles différents. Si le design change, le principe de fonctionnement reste le même : l'eau contenue dans le réservoir chauffe. Une fois la pression atteinte (2 atmosphères environ), l'eau est poussée à travers le café moulu et c'est joué ! Pour un résultat optimal, la mouture du mélange ne doit pas être trop fine et le feu doit être doux. Ne pas laisser la cafetière trop longtemps sur la source de chaleur.

Comment préparer un café moka dans les règles de l'art :

  • Versez de l'eau froide dans le réservoir jusqu'au niveau de la valve de sécurité.
  • Remplissez-le à ras de café moulu sans tasser.
  • Assurez-vous que l'entonnoir et le joint sont positionnés correctement et vissez bien les deux parties de la cafetière.
  • Placez la cafetière sur le feu. Attention : le feu doit être doux.
  • Retirez la cafetière du feu dès que le café monte et que la moka commence à gargouiller. On extrait ainsi seulement les parties les plus nobles du café.
  • Remuez le café avec une petite cuillère avant de le verser dans les tasses.
  • Rincez la cafetière à l'eau chaude et laissez bien sécher avant de visser les deux parties.

Portrait d'une cafetière moka :

La cafetière moka est une invention italienne des années 30. Son nom renvoie à la ville de Moka située au Yémen, célèbre pour la qualité de son café. Elle est composée d'un réservoir (partie inférieure), d'un filtre en forme d'entonnoir, d'une verseuse (partie supérieure) qui comporte un filtre amovible maintenu par un joint en caoutchouc. Les joints et le filtre amovible doivent être régulièrement changés.